mardi 21 octobre 2014

J'AI TESTÉ AUTOLIB' #2, La Suite

Le jour J. du 1er test de l'Autolib est finalement arrivé. Bien évidemment, j'ai choisi un matin où je n'avais pas d'impératif professionnel, histoire de gérer et conduire sans stress. 
Et bien évidemment je suis arrivée au bureau complètement stressée et en retard. Pourquoi? 
Parce-qu'il n'y avait plus de voitures dispos à la station en bas de chez moi. 
Résultat, direction la bouche de métro avec mes petits pieds #vénère

Du coup, j'ai appris la leçon ! Quand j'ai un impératif, je réserve mon auto (j'adore ce mot, tellement désuet). Et l'avantage du service c'est qu'on peut gratuitement réserver son véhicule 30min avant et bloquer une place de parking proche de sa destination pendant 1h30! Pas mal !


Sauf quand un connard une connasse? se fiche de la résa et se gare quand même sur votre place réservée. 
Ce n'est pourtant pas compliqué !
Rouge, c'est hors-service

Autolib voiture automobile électrique location courte durée mairie de Paris, borne rouge en panne HS Autolib stationnement parking chargement


Bleu c'est réservé 

Autolib voiture automobile électrique location courte durée mairie de Paris

Et vert c'est OK ! 

Autolib voiture automobile électrique location courte durée mairie de Paris

Bah apparemment il y a en a qui ne distinguent pas les couleurs. Du coup, pour l'Autolibien lésé c'est un peu casse-bonbon, il faut trouver une autre place, ailleurs. Ça prend probablement 5 min en voiture, mais à pied pour rejoindre son lieu de destination, paye ton quart d'heure supplémentaire....
Heureusement, le service client Autolib' est objectivement canon. On peut les appeler 24/24H, depuis son portable évidemment, mais aussi depuis une borne, et même depuis son auto ! Une seule touche sur l'écran tactile suffit. Et puis ils sont hyper commerçants. Le jour l'autre m'a piqué ma place de parking, l’opératrice s'est occupée de me réserver une autre place et m'a donné 20min gratuites pour compenser. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 20 octobre 2014

J'AI TESTÉ AUTOLIB' !

Cela fera bientôt un mois que je suis une adepte d'Autolib'. Vous connaissez Autolib', le service de location courte durée d'automobiles mis en place par la Mairie de Paris après le succès incontestable des Vélib' (les vélos en "libre-service") .  


station Espace Autolib'location courte durée abonnement voiture électrique

Honnêtement, je n'aurais jamais pensé partager une voiture avec des inconnus. C'est idiot, mais jusqu'ici je voyais la voiture comme un véhicule personnel, un petit bout de son home sweet home (qui n'a jamais laissé une paire de ballerines, ses talons voire un sac de vêtements de rechange dans le  coffre de sa voiture?) qui nous offre de la liberté. M'imaginer poser mes mains sur un volant qui aurait été touché par des centaines de paires de mains  à l'hygiène probablement douteuse, ce n'était tout simplement pas possible. 
Alors que s'est-il passé me direz-vous? 

station Espace Autolib' location courte durée abonnement voiture électrique

C'est simple. J'habite Paris intra-muros depuis plus de 8 ans et l'Île-de-France grosso modo depuis toujours. 
J'ai donc une certaine expérience et pratique de ces chers transports en commun... 
Les transports en commun, c'est bien... Ça a une logique écolo, cela peut être pratique, cela peut être rapide et économique. 
Sauf que les fois où c'est tout cela en même temps sont assez rares... 
Qui des grèves, qui des "incidents d'exploitation", qui des pannes de signalisation, qui des trains supprimés, qui des travaux sur les voies, qui des "accidents graves de voyageurs", qui de la circulation interrompue pour cause de colis suspect (à trop crier au loup...) et des embouteillages sur les quais. Jugez plutôt : 

trop de gens dans le métro la solution Autolib
Photo prise ce matin, comme par hasard


Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 18 octobre 2014

LE STYLE DE LA SEMAINE, Tamarah

Meet Tamarah 

look ootd street style Tamarah mannequin  T-shirt Forever 21, Jupe Pull&Bear, Shoes American Apparel, lunettes de vue Jimmy Choo et sac Michael Kors

Ce n'était pas très difficile de repérer son look tant Tamarah se détachait de la masse. 
Une silhouette élancée, facilement une tête de plus que moi, un port de tête de danseuse, une jolie afro bien nette et un style assumé, oscillant entre l'écolière japonaise manga et le girly moderne.
Je suis vraiment fan de son look à la fois frais, bucolique, girly avec juste ce qu'il faut de sexyness. Porté par n'importe qui d'autre, on penserait à un déguisement. Mais porté par Tamarah, il faut bien avouer que ça claque ! 


Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 14 octobre 2014

IMPRESSION, SOLEIL LEVANT, Expo Monet à Paris

C'est la deuxième fois que je vais voir une exposition consacrée à Monet. 
La 1ère fois c'était au Grand Palais je crois. Plus quelques toiles vues au MET  à New-York. Et c'était à chaque fois bondé...
Cette fois, j'ai eu la chance d'être conviée à une nocturne au Musée Marmottan qui fête ses 80ans, et j'ai trouvé agréable de déambuler devant les œuvres, de pouvoir prendre mon temps pour apprécier les tableaux exposés. 

Je ne suis pas toujours sensible à la peinture quand elle date d'avant le XXème siècle. Et vous n'êtes pas habitués à me voir aborder ce genre de thème sur le blog. Pourtant, cette expo m'a interpellée. Parce-que les Impressionnistes, c'est différent. Pour moi, c'est un peu le pont entre la peinture contemporaine et l'ancienne. Et c'est probablement ce qui en fait l'un des courants les plus appréciés.

L'exposition IMPRESSION SOLEIL LEVANT revient sur ce qui a amené à Monet à peindre la toile éponyme.


Le parcours est à peu près chronologique et évoque d'abord les peintres et les toiles de l'époque qui ont inspiré Monet ou lui ont permis d'affuter son œil. Notamment les toiles des l'Anglais Joseph Mallord William Turner, de Jongkind ou Courbet. 
Puis on découvre la série de toiles que Claude Monet a réalisées sur le même thème et celles de la 1ère exposition impressionniste de 1874. Et enfin, on touche aux  travaux de recherche qui ont amené l’œuvre à être exposée au Musée Marmottan et à gagner ses galons de symbole de l'impressionnisme.
   
peinture impressionniste Monet Eugene Delacroix Falaise toile Musée Marmottan 2014
Ce qui est assez surprenant dans ce parcours, c'est que Impression, Soleil Levant est présentée en "plein milieu" de l'expo, et non en début ni en fin, comme un point d'orgue. Mais cela rend l'exposition plus intéressante et surprenante. Sans compter quelques à-côtés sympas comme les dessins datant de la fin des années 1850 au style assez caricatural et les grandes toiles de Monet du début du XXème siècle comme les séries de Nymphéas.
Impression, Soleil Levant représente une vue du Port du Havre, une parmi plusieurs d'autres peintes de jour et de nuit par Claude Monet. En parallèle, une photographie de l'époque de Gustave Le Gray présentée durant l'expo met encore plus en valeur le travail réaliste de Monet.
Ce qui est amusant c'est d'apprendre que cette œuvre, qui a quand même donné son nom à un courant artistique moderne majeur, n'était pas particulièrement plébiscitée à l'époque. 

Rendez-vous sur Hellocoton !