samedi 11 août 2012

URBAN GALERIE

La galerie NIVET-CARZON se prend un shoot urbain !

Galerie Nivet Carzon, Paris 4, rue Goeffroy Langevin
 
Cette petite galerie située à 2 pas de Beaubourg  s'est transformée en cabinet des curiosités sous la baguette magique de Murielle A., qui pour sa 1ere expo réunit des artistes à l'univers marqué et marquant (jusqu'au 4 septembre).
On y retrouve les artistes urbains Diamond, Michaël Beerens (qui a pimpé la façade), Nemi, Uriel Goldberg...
Et à cette occasion, j'ai eu la chance de tomber sur FRED LE CHEVALIER, dont j'avais déjà spotté les œuvres ici et là, et LOR-K, artiste dont une des particularités est de killer des objets.

L'occasion d'en connaître un peu plus sur leur travail !
Fred Le Chevalier dessine depuis plus de 6 ans et est autodidacte. Pas un cours de dessin et pas l'envie d'en prendre. Plutôt l'envie de faire passer quelque chose de différent mais personnel. 


Fred Le Chevalier Galerie Nivet Carzon

Tout a commencé avec un personnage récurrent, qui courrait toujours de profil. Au fur et à mesure les personnages ont pris d'autres formes, d'autres expressions. Mais toujours ce point commun : des têtes disproportionnées de personnages entre enfance et âge adulte. parce-que l'enfance est un bel âge qui plait beaucoup à Fred Le Chevalier.
En général, pour les réaliser, il utilise des stylos fins classiques et des feutres posca.
Et si cela fait environ 3 ans que l'on peut retrouver ces personnages sur les murs de Paris, vous pouvez également les admirer en modèles réduits à la Galerie Nivet-Carzon..

Fred Le Chevalier dessins
Fred Le Chevalier
La conception du street art de Lor-K est différente, mais tout aussi intéressante.
Avec son projet OBJETICIDE ( j'adore l'idée!) Lor-K crée des installations éphémères de rue en 3 dimensions. Lor-K traque les objets abandonnés dans la rue, voués à être enlevés avec le reste des encombrants. Avant cela, elle les achève, les finit, les tue.

Objeticide Frigo Lor-K Galerie Nivet-Carzon

Chaque objet tué apporte son propre sens au projet global. Ici un radiateur achevé au marteau, au pied de biche et recouvert de sang en peinture en bombe et acrylique rouge, devient le symbole du réchauffement climatique, là un frigo éventré dénonce la surconsommation ou la malbouffe...
Tout cela sous les yeux des passants, qui sont invités à partager ces œuvres. Certains ont même physiquement participé à ces meurtres d'objets!
Je vous conseille vivement d'aller découvrir l'univers génial de Lor-K à la galerie, où, pour créer plus de complicité avec le spectateur, elle propose aussi un ingénieux et ludique compliscope qui décompose son travail.
Lor-K exposera aussi à l'Espace Champerret au MACParis du 22 au 25 novembre. A ne pas manquer!

Lor-K compliscope Galerie Nivet-Carzon Paris
Lor-K
Et voici en images un aperçu de l'expo.

Diamong Galerie Nivet-Carzon Paris

Galerie Nivet-Carzon

Nemi Galerie Nivet-Carzon


Pour en découvrir plus sur Lor-K, c'est ici.
Arthur Le Chevalier, c'est par .
Et la Galerie Nivet -Carzon, c'est au bout!

Enjoy!

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

fred le chevalier a dit…

Merci à toi pour cet oeil et ces oreilles attentives!

Stéphanie P a dit…

ça donne envie!

Lor-k Land a dit…

Merci pour cet article ;) A très vite !