jeudi 1 août 2013

DIVINITÉ URBAINE

Il y a un an, je vous parlais ici de LOR-K, alors qu'elle exposait les photos de son projet Objeticide à la Galerie Nivet-Carzon.
À l'époque, connaissant peu son travail, je l'avais rangée un peu hâtivement dans la catégorie des acteurs du Street Art.
Mais en fait, sa démarche est un peu différente.
D'abord parce-que le principe de la reproduction lui est étranger. Tout ce que Lor-K crée est unique, vous n'en trouverez pas de réplique, uniquement des photos qui immortalisent le moment et les souvenirs de rencontres. 
Et surtout, tout son art vient littéralement de la rue. Rien n'est déplacé, tout est entrepris là, à même le sol, avec ce qu'il y a à dispo. Avec "Mappage" par exemple, elle crée un parterre de journaux gratuits qui répétés et à force d'être piétinés remettent en question, symboliquement, l'information de masse

Projet art urbain Mappage LOR-K lor-k land street art presse gratuite
Projet Mappage

J'ai été frappée de voir à quel point Lor-K met d'elle-même dans son travail. Une véritable passionnée !  Ces créations reflètent des périodes de sa vie, sombres ou plus rêveuses, embrumées ou plus optimistes... Dans tout ce qu'elle fait, elle a à cœur d'être fidèle à ce qu'elle est et à ce qu'elle croit. Elle veut que ses œuvres, aussi éphémères qu'elles soient, aient du sens. En résumé, c'est une ARTISTE URBAINE

Lor-k, projet Carré Fétiche avant-après lork land plan carré anamorphose
Carré Fétiche
Lor-K, Objeticide Numéro 14 fauteuil tué
Objeticide

On s'est revues en plein derniers préparatifs de son nouveau projet, Divinités Urbaines.  
Après le génial Objeticide où Lor-k explorait la fin des encombrants abandonnés dans la rue, et l'étape de transition avec Carré Fétiche, c'est une 2ème vie poétique que Lor-k va offrir aux objets abandonnés. Cette fois, ce n'est plus seulement Paris et sa région mais plutôt la France entière qui sera son terrain de jeu. 

Lille, Nantes, Caen, Toulouse, Bordeaux, Strasbourg, Montpellier etc. Peut-on trouver l'art urbain partout ?  est la question sous-jacente de ce Tour de France avec une étape dans les grandes villes de chaque région. C'est en sillonnant les villes de long en large que Lor-K va tenter des sculptures éphémères plus volumineuses ("Pourquoi pas 6m" ) créées non plus à partir d'un, mais de plusieurs encombrants.  
Lor-k Tour de France porjet Divinités urbaines encombrants dans les nuages art urbain, street art France

À cette occasion, j'ai pu faire avec cette artiste prometteuse, une micro-interview de mon cru, le QQOQCP, que voici :

QUI : "Lor-K, étudiante en Master Arts Plastiques en cours d'écriture d'un mémoire sur sa pratique artistique.

QUOI : "L'art urbain et non du street art, terme trop générique qui définit trop peu ou pas assez !"

: "À Paris et sa région d'abord, avec laquelle j'ai développé un véritable sentiment d'appartenance, et qui m'a apporté l'inspiration. Ce que j'aime à Paris c'est la possibilité d'être inconnue et de pouvoir mener sa vie inaperçue. Faire mes trucs

 QUAND (a-t'elle débuté ?) 
"Il y a  3 ans, avec mon entrée à la fac puis mes 1ers projets... Avec comme démarche l'envie de réellement utiliser ce qu'on trouve dans les rues comme point de départ d'une œuvre, quel que soit l'endroit, plutôt que de penser les œuvres en fonction des spots qui attirent et feront le buzz."

COMMENT (lui est venue l'envie de créer ?) 
"Cette envie a toujours été dans ma tête, alors même que personne dans ma famille n'est particulièrement adepte d'art. J'étais mal dans mes études de commerce, et j'ai fini par bifurquer vers l'art plastique. Ça m'a réconciliée avec mes vraies envies." 

POURQUOI (l'art urbain?) 
"Parce-que j'aime ça ! Plus jeune, j'avais l'impression de ne pas avoir de culture.  je n'avais pas mis les pieds dans une galerie il y a encore 3ans ! Jusqu'à ce que je réalise à la fac que tout mon environnement du tag et graffiti avait de la valeur. C'est sur cette connaissance que j'ai basé ma recherche et ma différence dans mon travail." 

Je vous le dis clairement, je kiffe son travail!!!
Le projet Divinités Urbaines de Lor-K débute aujourd'hui avec Limoges pour 1ère étape, et je vous donnerai des infos régulières de son périple sur ThatsMee.fr !
Si vous voulez en savoir plus, filez vite sur son site et suivez son actu sur sa page FB !

(c) de toutes les photos : Lor-k.com

S.U.L.A. 


 
Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

Lor-k Land a dit…

Salut , Merci pour ce Bel article :)

ThatsMee a dit…

My pleasure
J'ai beaucoup aimé Bordeaux! Et Marseille !
On te suit, on te suit ! ;-)
TM

Anonyme a dit…

Oui, superbe article sur Misslor'k! elle mérite vraiment d'être connu et surtout qu'on la laisse faire!
le Pat au dos argenté...

Anonyme a dit…

Connue avec un "e", c'est mieux.