samedi 16 août 2014

LA DÉPRIME DU TRAVAILLEUR(SE) AOÛTIEN(NE)

Celles et ceux qui ne partent pas en vacances en été, ou éventuellement partent au mois de juillet, savent de quoi je parle... 
Je fais référence au désarroi du travailleur aoûtien à Paris (où ailleurs hors station balnéaire), qui se manifeste tout particulièrement lors de la semaine du 15 août, alors qu'il travaille comme un con sur le dossier méga-urgent à rendre pour le 16 août, pendant que ses petits collègues font la planche sur une bouée crocodile ou des apéros boules-pastaga... 
Je fais référence à l'obligation du travailleur aoûtien de faire une croix sur ses petites habitudes et sa zone de confort. 
Exemple : tu fais ton petit détour par la boulangerie que tu aimes exprès pour avoir ton petit menu sandwich (à 8€ tout de même) et ce malgré la pluie (oui, car il pleut, on y reviendra plus tard)... Et boum, tu tombes sur ça : 

magasin fermé en aout boulangerie Paris désert galère

Et c'est à ce moment-là que tu réalises qu' il en va de même pour tout! 
Le bar-tabac d'en bas? En congés. 
L'institut d'esthétique ? C'est pareil. 
La librairie? Idem
La boutique de fringues trop stylée où il reste quelques soldes? Pas mieux.
Ah ok.
magasin fermé en aout, librairie debelleyme essentiel antwerp fermé en étéParis désert galère

 
Et même ta Poste est fermée. Pour retirer les colis de tes commandes compulsives sur internet motivées par ton désarroi et ton ennui, il faut donc te rendre dans un relais automatique...
 
magasin fermé en aout, librairie debelleyme essentiel antwerp fermé en étéParis désert galère

Y'a plus personne. Même tes copains/copines ne répondent plus à tes mails. Occupés à d'autres tâches autrement plus marrantes (voir ci-dessus). 
Et si d'aventure, il y avait encore quelques potes présents et qui ne sont pas submergés par le taf laissé par les 4 autres collègues du service qui se sont barrés (une sombre histoire de "back-up") et avec qui tu envisageais de te faire une terrasse, OUBLIE. 
Parce-que le coup de grâce, le voilà : 13℃ le matin et 18℃ l'après-midi , vigilance orange, risque de grelons... Nan mais sans déc*%&$ !!! 
Le premier qui dit "y'a plus de saisons ma bonne dame" je lui pète les dents. 
 
Quand on y pense, face à cela, il y a 2 attitudes possibles. Certains la jouent inconscients optimistes, les irréductibles du beau temps, les résistants de la météo, ceux qui continuent à se balader en t-shirt, tatanes et en shorts (souvent dans des couleurs improbables dénichées chez Decath' d'ailleurs... Mais bon, passons). Et puis il y a les autres, qui sortent les bottes en cuir finalement jamais vraiment rangées cette année, les pulls, vestes en cuir etc. 
J'ai même vu une fille avec un manteau en poils canon cette semaine. Elle aurait pu faire un très bon Style De La Semaine ! Mais poster un look de fin octobre en plein mois d'août, ça m'a déprimée.  
Comme toutes ces pancartes qui affichent crânement 4 semaines de vacances au final. 
 
Mais qu'est-ce que vous voulez... Je n'avais qu'à partir en vacances en août...  Et vous aussi ;-)
 
S.U.L.A 

 
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

Djahann a dit…

Bien vu ! lol Enfin vu la météo, je suis bien contente de travailler au mois d'Aout, tout compte fait !

bulle a dit…

Les vacances c'est surfait de toutes façons ...#parolesDuneFrustrée

Thats Mee a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Thats Mee a dit…

Je dirais même plus : "les vacances c'est soooo 2014..."
Prenez de l'avance les enfants...
:-P

Thats Mee a dit…

Pas faux ! Et c'est une bonne façon de prendre les choses avec le sourire ;-)

Anthony a dit…

y'a plus de saisons ma bonne dame ... !

Thats Mee a dit…

Tu as de la chance que je ne connaisse pas ton adresse!!!
:-)